Edgar Morin, sur le développement

Je me suis plongé ce weekend dans le nouveau livre d'Edgar Morin : La Voie. Pour l’avenir de l’humanité,Librairie Arthème Fayard, 2011. Un livre que je recommande fortement.


Voici ce qu'il dit du développement. Interpellant pour moi qui travaille à l'agence belge de développementet coordonne le Trade for Development Centre.

« Le développement donne en fait le modèle occidental comme archétype universel pour la planète. Il suppose que les sociétés occidentales constituent la finalité de l’histoire humaine Produit du sociocentrisme occidental, il est aussi le moteur d’une occidentalisation forcenée. De fait, s’il n’apporte pas nécessairement au reste du monde ce que la civilisation occidentale comporte de positif (droits humains, libertés, démocratie), il charrie inévitablement ses vices.
Le développement qui se voudrait solution ignore que les sociétés occidentales sont en crise du fait même de leur développement. Celui-ci a en effet secrété un sous-développement intellectuel, psychique et moral. Intellectuel, parce que la formation disciplinaire que nous, Occidentaux, recevons, en nous apprenant à dissocier toute chose nous a fait perdre l’aptitude à relier et, du coup, celle de penser les problèmes fondamentaux et globaux. Psychique, parce que nous sommes dominés par une logique purement économique qui ne voit comme perspective politique que la croissance et le développement, et nous sommes poussés à tout considérer en termes quantitatifs et matériels. Moral, parce que partout l’égocentrisme l’emporte sur la solidarité. De surcroît, l’hyperspécialisation, l’hyperindividualisme, la perte des solidarités débouchent sur le mal-être, y compris au sein du confort matériel ».

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une douce révolte. Documentaire

Label Financité & FairFin, le 1er label de finance solidaire